METEO
TEMPS DE MARCHE
DENIVELEE
CARTE IGN
NIVEAU

Soleil et chaleur 30°
balade
3H
Aucun
Carte IGN TOP 25
4254 OT
SARTENE
VISITE
Grasse matinée et plage pour ce matin. L’après-midi nous avons décidé de faire un petit tour pour visiter ces beaux villages perchés de la région du Sartenais Valinco. Du carrefour de Santa Giulia, à la sortie de Propriano nous avons rejoint Viggianello par la D19 avec une vue panoramique sur le golfe de Valinco.

 
 
VIGGIANELLO
 

VIGGIANELLO :
Située aux portes de Propriano, cette commune de 420 âmes constitue l’ouest de l’ancienne piève de Vighjani. Si le sud de la commune s’étend en partie plane sur la rive droite du Rizzanese, l’essentiel de la commune est formé de coteaux qui sont dominés par les vestiges du château médiéval d’U Corvu. Au nord-ouest, la silhouette altière et magnifique de la Punta Savazidda (668) peut-être aperçue de presque toute la Rocca.
Datant de 1863, l’église baroque Saint-Sauveur a conservé son porche de style roman et son clocher à lanternon. Viggianello et son hameau de Vetaru sont placés en hauteur, respectivement à 325 et 365 mètres d’altitude. Bien regroupé sur son belvédère, Vetaru est en position dominante. Maisons anciennes aux pierres taillées, étroites ruelles empierrées…, le charme est là, accentué par le panorama exceptionnel sur le golfe de Valinco.

 
   
ARBELLARA
 

Ensuite nous avons continué la route qui nous mène jusqu’à :
ARBELLARA : Séparé du golfe du Valinco par sa Punta Savazidda, cette commune d’un peu plus de 11 âmes s’est développée sur une hauteur, à l’abri de tours médiévales défensives…Carrefour de la Rocca, Arbellara occupe un territoire qui comprend en partie la plaine de la rive droite du Rizzanese et les vallons de la Figalata et du Turicciu. Lorsqu’on se promène dans les rues, on est surpris par l’apparat luxueux de certaines maisons, arborant de belles portes et des motifs intéressants ainsi que par la grandeur de tours transformées en habitations. Une majesté qui témoigne de la rivalité qui opposa deux des grandes familles de la Roca : les Giustiniani et les Rotily-Forcioli. Tout dans le village évoque les luttes intestines et les invasions barbaresques du XVIe siècle : rues escarpées, tours de garde, meurtrières, atmosphère sévère des maisons de granit.

 
   
STE MARIE FIGANIELLE
 

La route nous mène ensuite à :
SAINTE MARIE FIGANIELLE : Une église est dédiée à San Ghjuvani Battista et à
Santa Maria Assunta. Elevée avec de très belles pierres d’un granit jaunâtre et gris, l’église
est dotée d’une nef unique couverte, comme son abside en cul-de-four, de dalles de pierres
et ornée d’une corniche à arcatures portant des modillons représentant divers motifs géométriques, humains ou animaliers. Chef-d’œuvre de l’art roman, elle a été classée Monument historique en 1927.

   
GIACOMONI
 

GIACOMONI :
En passant par le col de Sio, nous sommes passés par la vallée d’Alzu et le hameau des Giacomoni où nous avons rencontré un Corse super sympa qui nous a raconté l’histoire des Giacomoni
dont lui-même fait parti et que tante Rosa, qui vient de décéder, veut être enterrée à côté de
l’ancien four à pain.

 
   
BORGO
 

Puis une piste nous conduit jusqu’au hameau de
BORGO : où se trouve le gîte U Fracintu, mais où la belle forêt des quatre communes a
été complètement détruite par les incendies de fin juillet,
Et nous bouclons notre tour des villages en passant par Olmeto, puis retour à Abbartello.
 


 



Veuillez me laisser vos impressions
sur mon livre d'or



CLIC POUR VOIR LE DIAPO AVEC LES PHOTOS
PAGE INDEX CORSE 2009
LES VILLAGES PERCHES
SEJOUR CORSE 2009
CLIC POUR VOIR
LA SUITE DU SEJOUR
SCAFFA DI NOCE ET
LES BERGERIES DE
SAPAREDDU