CARNET DE SEJOUR
LA METEO EN CORSE
SITUATION :
prendre la D80 de Bastia jusqu'en
haut du Cap Corse. Puis prendre la D253 pour Barcaggio jusqu'au parking
(payant) de la plage de la Cala
itinéraire Cap Corse
Du parking, rejoindre la plage en franchissant l'Acqua Tignose pour arriver sur la très belle plage de sable fin. Au bout de la plage, on rallie un petit sentier côtier, à quelques mètres du rivage. Marcher sur le littoral rocheux qui s'élève légèrement jusqu'à une profonde calanque qu'il faut contourner. La tour est en vue et le sentier se redresse quelque peu, puis s'écartera du maquis pour rejoindre le promontoire schisteux qui

domine la tour d'Agnello . Très belle tour malgré une restauration rendant son état très convenable, il n'est pourtant pas possible d'accèder à la plate forme. Qu'importe, de sa base, le panorama reste de choix et on ne manque pas d'apercevoir, l'île (italienne) de Capraia, et plus près les îlots de la réserve de Finocchjarola.
Retour par le même itinéraire.

Sur le chemin du retour, nous avons visité le port de Centuri , la tour de Sénèque qu'on atteint depuis le col de Sainte-Lucie par une route étroite et la dernière partie à pied en 15 minutes. On a une vue magnifique sur les côtes Ouest et Est du Cap Corse. La tour ne date pas de l'époque romaine, c'est une tour de garde génoise. Puis nous avons terminé notre visite dans le port de pêche d'Erbalunga et sa tour qui sont entourés par la mer Tyrrhénienne. Cet endroit si pittoresque a inspiré de nombreux peintres.

Tour d'Agnello, port de Centuri, tour de Sénèque, port et tour d'Erbalunga
Pour la tour d'Agnello 2 à 3 heures de marche facile avec un dénivelé de 160 m
Carte IGN TOP 25, 4347 OT Cap Corse
Lundi 1er août 2005
A FOLELLI à 21h30
Concert I MUVRINI
Jean-François Bernardini
Jean-François Bernardini
Alain Bernardini

Nous étions comblés car nous avons pu assister à la grande première de l'été du groupe I MUVRINI le soir à Folelli. Une première au symbole fort, puisque c'est non loin de Tagliu - Isulacciu ( leur village) que Jean-François et Alain Bernardini ont entamé leur tournée estivale 2005.
Un vrai bonheur d'assister à ce spectacle évènement. I Muvrini marquent ainsi un retour aux tonalités nouvelles, offrant un tout nouveau tour de chant, sur la base de chansons inédites, issues du nouvel album.
I Muvrini dévoilent leurs toutes dernières créations sur une scène aux décors somptueux, où défilent sur un mur d'images, des vues tout aussi inédites de la Corse, en projection vers les côtes africaines ... La partition musicale est elle aussi marquée d'originalité ... Cadences irlandaises, harmonie du violon, mesures de choristes Afro - Corse ... La partition est nouvelle, et comme toujours sans fausse note.

mardi le 2 août 2005
VELONE - ORNETU
SITUATION :
Prendre la N198 puis la D109
Continuer puis prendre à gauche la D9 sur 50 mètres puis à droite la D330 sur 3 kilomètres pour arriver à VELONE - ORNETU
itinéraire de Santa Lucia di Moriani à Velone-Ornetu

Route très étoite, mais vue magnifique. Velone - Ornetu est un village typique très fleuri, extrêmement bien conservé, aux maisons traditionnelles regroupées à flanc de montagne.

Le maquis qui l'entoure est si dense qu'il donne l'impression d'être totalement isolé. Un moment quasi abandonné, il reprend vie aujourd'hui grâce à de nouveaux résidents séduits par l'authenticité des lieux.

En quittant le village, sur l'ancienne route qui relie les villages du Campoloro à ceux de Tavagna se trouve le très beau pont de l'enfer , lieu très pittoresque tant pour les baigneurs en rivière que pour les pêcheurs de truites.

Mercredi le 3 août 2005
BERGERIES ET CASCADE
DE LA RADULE
SITUATION :
4 km au nord du col de Vergio
ACCES :
par la D84 reliant Albertacce à Evisa via le col de Vergio
DENIVELEE :
100 m ( départ à 1329 m, bergeries et cascade entre 1350 et 1400 m )
DUREE :
3h30 de marche pour faire la boucle
DEPART :
Virage du " Fer à Cheval " lacet situé sous le col de Vergio
itinéraire de Santa Lucia di Moriani au Col de Vergio

C'est sur la D84 au niveau du célèbre virage du " fer à cheval " que débute cette randonnée. Un petit parking et une pancarte seront les repères avant le balisage jaune du sentier. La balade commence dans la réserve biologique dirigée de la forêt domaniale de Valduniellu.

C'est une réserve de 181 hectares, l'objectif de cette réserve est l'étude de la longévité du pin laricio de Corse, afin d'obtenir des pins aux dimensions exceptionnelles. Actuellement les arbres ont environ 300 ans et une hauteur moyenne de 30 mètres.
LES PINS LARICIOS
La balade se poursuit sur le Gr20 (balisage rouge et blanc). Une
pancarte indique la direction de la bergerie de la Radule . Avant la bergerie on arrive dans la zone d'hivernage du mouflon. Les habitats à pin laricio sont fréquentés en automne et en hiver par le mammifère emblématique de la montagne corse : le mouflon corse, très certainement issu de moutons domestiques du Néolithique, revenus à l'état sauvage vers - 6000 ans. Il a colonisé les hautes montagnes corses et on le retrouve aujourd'hui dans les massifs de Bavella et
BALISE DU GR20
MOUFLON CORSE
du Monte Cinto. Dès les premières chutes de neige, il descend dans les vallées orientées au sud pour se nourrir de plantes herbacées, pousses des arbres et arbustes, fruits. Les populations des mouflons existent dans certains massifs du continent. Elles sont toutes issues d'introduction de mouflon de Corse.
MONTEE VERS LA BERGERIE
CASCADE DE LA RADULE

Encore un petit effort, et on arrive aux bergeries, aux teintes discrètement fondues dans le décor environnant minéral de la pointe de Cricche, occupées durant l'été par un berger qui confectionne le fromage, notamment le brocciu. Une petite halte s'impose.

Ensuite, il faut une vingtaine de minutes pour rejoindre le sommet de la cascade, des chutes de toute beauté. Au pied de celles-ci, les vasques invitent à la baignade.

Sur les portions minérales de l'itinéraire, on peut observer deux espèces de reptiles endémiques : le lézard Tiliguerta et celui de Bedriaga plus imposant mais tout aussi inoffensif.

Après la visite des cascades on peut revenir à la bergerie. Il est facile de faire la boucle revenant via le col de Vergio (itinéraire balisé en jaune et cairns). Après un court passage un peu aérien, traverser un ruisseau puis continuer sur le sentier pour arriver au col de Vergio.
(Belle vue sur le lac de Calaccucia) Descendre alors au bord de la route à gauche de la statue pour rejoindre le virage du fer à cheval.
La statue une des oeuvres de Noël Bonardi " le Christ de Verjhu " taillé dans un bloc de granit Corse, unique pièce d'une hauteur totale de 9 m 50. Située sur la ligne de partage entre la Corse du Nord
et la Corse du Sud, elle domine les hauteurs de l'île.

 

BERGERIE DE LA RADULE
LEZARD TILIGUERTA
VUE SUR LE LAC DE CALACCUCIA
LA STATUE "LE CHRIST DE VERJHU"
Jeudi le 4 août 2005
LE VILLAGE DE PORRI
itinéraire de Santa Lucia di Moriani à Porri
SITUATION :
25 km de Sta Lucia di Moriani
Village typique corse, construit en balcon dominant la mer, à 500 mètres d'altitude avec sa belle église et son ensemble fontaine - lavoir encore utilisé par les habitants et comme abreuvoir pour les ânes.
La châtaigneraie qui entoure le village est dominée par le mont San Anghulu 3 heures aller - retour depuis Silvarecciu ou Loretu
PORRI
Vendredi le 5 août 2005

ROSSE
LE HAMEAU ABANDONNE

Charmant hameau où le silence semble s'être installé depuis très longtemps. Malgré la rénovation de sa chapelle , le reste est devenu ruines.

A l'entrée du hameau deux ruines basses, un four et une fontaine où l'eau coule toujours, un peu plus loin la très belle chapelle rénovée et puis un monument aux morts dédié à la " désastreuse saignée " que fût la guerre de 14 - 18 ( 14 morts sur 150 habitants.)

Fortement marqué par un exode, Rosse a dû lasser un jour ceux qui ont recherché une vie moins dure. Hormis quelques randonneurs Rosse est désormais le royaume des vaches et des cochons. C'est un hameau qui mérite d'être visité, de par son charme de bourg lové aux creux d'un vallon et à l'ombre de la Punta Lugoniellu.


SITUATION :
De Ghisunaccia prendre la D344 en direction de Ghisoni. Après le tunnel de l'Inzecca, on peut se garer et monter au village à pied.
DENIVELEE :
200m
DUREE :
Balade très facile et très agréable de 3 heures
itinéraire de Santa Lucia di Moriani à Rosse
CHAPELLE DE ROSSE
Samedi le 6 août 2005
PONT GENOIS DE ZALANA
itinéraire de Santa Lucia di Moriani à Zalana
SITUATION :
Zalana se situe à 28 km au nord ouest d'Aléria, via la D116 ( route de Tallone ) Traverser le village ( route D216 ) jusqu'au carrefour en T
DENIVELEE :
410 m
DUREE :
Balade très agréable de 3 heures

Au carrefour en T il y a un panneau en bois indiquant " pont de Zalana " prendre à gauche sur quelques mètres, puis sur la droite le chemin qui longe une clôture grillagée entourant une châtaigneraie ( barrière à refermer ) Le sentier ne tarde pas à descendre et traverse le ruisseau de Roticellu dont il longe la rive gauche. Le chemin s'élargit. On atteint ainsi la rivière et l'on arrive au pont génois, avec à ses côtés, d'autres témoignages du passé, un ancien moulin , et sur l'autre berge une maison où était conditionnée la bruyère dont la vallée voisine de l'Orezza se servait autrefois pour la fabrication artisanale de pipes

Au retour une petite halte au bar St Vincent à Zalana s'impose.

Pont génois de Zalana
Ane de Zalana
Haut de page
Vendredi le 12 août 2005
LE BASSIN DE BOCATOGHU
itinéraire de Santa Lucia di Moriani au Bassin de Bocatoghu
SITUATION :
1 Km au sud de Moriani
DUREE :
1 petite heure

A 1 Km au sud de Moriani, passer l'espace Grandi (fruits et légumes), et prendre la première route à droite (route du stade). Continuer sur cette route puis tourner à gauche. Au pont, laisser la voiture, et continuer à pied en prenant à droite après le pont. On arrive à un joli pont génois.
Continuer c'est le second sentier à droite en remontant la rivière. On arrive à un premier bassin naturel , où l'on peut se baigner. De là, en grimpant un peu (une corde est prévu à cet effet), on accède à un autre bassin : baignade, plongeons possibles.
Très belle cascade et endroit magnifique pour se baigner.

Sur le chemin du retour, on a fait une petite halte au port de Taverna. Construit dans les années 70, le port de plaisance de la Costa Verde abrite de nombreux bateaux résidents et de passage. On y trouve des ateliers de réparations, des restaurants, des commerces...

Si la Corse est une montagne dans la mer, Taverna constitue l'étape obligée de la mer Tyrrhénienne.
Haut de page
CLIC POUR VOIR LES PHOTOS
CLIC POUR VOIR LES PHOTOS
CLIC POUR VOIR LES PHOTOS
Samedi le 13 août 2005
LE LAC DE MELO
itinéraire de Santa Lucia di Moriani aux Bergeries de Grotelle
SITUATION :
Bergeries de Grotelle (1370 m)
terminus routier (D623) de la vallée de la Restonica (15 km au sud ouest de Corte)
DENIVELEE :
600 m
DUREE :
5 heures (en tout)
Prendre la N193 jusqu'à Corte.
A Corte direction centre ville, passer sur le pont de la Restonica et prendre la première route à droite, avant le pont du Tavignano. Le site classé des gorges de la Restonica est parcouru par une route départementale longue de 16 km reliant Corte aux bergeries de Grotelle . Pendant la période estivale, la grande fréquentation de ces sites,

combinée aux risques d'incendie et de crues subites a conduit à des mesures restrictives d'accès. Du fait de l'étroitesse de la route, la montée des voitures est interdite chaque jour de 15h30 à 17h à partir de Tuani. Donc il faut partir très tôt le matin s'agissant de l'itinéraire de montagne le plus parcouru. Depuis

 

l'esplanade du parking, prendre le bon sentier démarrant juste au-dessus d'un snack-bar.
Au bout de 30 minutes, on atteint, en montant que très progressivement , les bergeries de Melu. De là pour accéder au lac de Melu , nous avons pris le chemin le plus facile. On a bifurqué vers la gauche en laissant le chemin de droite aux plus sportifs.
Nous sommes montés par un sentier très rocailleux (1h30). Après quelques lacets, nous voilà devant une belle nappe d'eau presque ronde, d'un bleu-vert soutenu, et le reflet des montagnes dans l'eau à peine ridée : c'est le lac de Melu à une altitude de 1711 m, d'une

superficie de 6,5 ha et d'une profondeur maximale de 15,5 m. Il est alimenté par le ruisseau du lac de Capitellu. Ce lac gelé 5 à 6 mois par an est d'origine glaciaire. Il donne naissance à la Restonica. La végétation des rives est largement représentée par l'aulne odorant. Les pelouses composées de nard et de carex, très sensibles au piétinement, font l'objet d'un suivi scientifique.
Après un bon pique-nique, nous sommes redescendus par le même chemin (descente un peu acrobatique en 45 minutes).

Sur le chemin du retour, nous avons longé la Restonica, rivière aux eaux limpides, qui coule en contrebas de la route, où de nombreuses piscines naturelles sont accessibles mais très fréquentées en été.

Haut de page
Dimanche le 14 août 2005
SITUATION :
A 20 minutes de Moriani
itinéraire de Santa Lucia di Moriani à Santa Raparata di Moriani
Vingt minutes après avoir quitté la plaine de Moriani, ce petit village se trouve après le col de Tribbiobu et se compose de deux hameaux, Forci et Penti, perchés sur un nid de verdure entouré de châtaigniers dont certains d'entre eux datent de quatre siècles. La commune de Santa Réparata di Moriani offre un dépaysement complet, promenade sur des sentiers sauvages, odeurs ennivrantes du maquis, baignade ou pêche dans les rivières.
L'église paroissiale est réputée pour sa source d'eau ferrugineuse qui jaillit depuis l'époque romaine. Sur ce site magnifique, on découvre des sentiers parfois sombres et sinistres, hantés par la mémoire des bandits légendaires. On peut visiter la grotte où a séjourné le bandit Natale. Enfin, après une heure de marche à 1060 m d'altitude, on arrive au plateau de l'Osari et sur le site préhistorique du mont Castellu. Le site offre une large vue panoramique sur la mer et la montagne environnante ce qui illustre le dualisme mer:montagne de la Costa Verde.
Haut de page
Lundi le 15 août 2005
LES GORGES DU MANGANELLU
LES BERGERIES DE LA TOLLA
LA CASCADE DU MELI
SITUATION :
Canaglia 8 km au nord de Vizzavona
DENIVELEE :
300 m
DUREE :
6 heures
itinéraire de Santa Lucia di Moriani à Canaglia

Une randonnée facilement réalisable et accessible à tous. Aller jusqu'au hameau de Tattone qui se trouve sur la route de Vivario, de là descendre par une route étroite (4km) jusqu'au hameau de Canaglia.

Pour le départ de la balade traverser le hameau pour trouver une piste carrossable sur environ 500 m, jusqu'au pont en ciment.
Pour faire la boucle, suivez à gauche le chemin forestier du Manganellu pour revenir par les rives du torrent. La route forestière monte en pente douce vers un vallon dans un bel environnement de pins laricio.

On franchit sur un pont un petit ruisselet et, un peu plus loin, un vrai torrent cette fois à gué : c'est le Meli descendu tout droit des lacs du Monte Rotondo.

Pour rejoindre la bergerie de Tolla et la cascade du Meli, il suffit de marcher jusqu'à la fin de la piste : elle rejoint le GR 20 nord à droite. En suivant cette direction, on voit sur la gauche la passerelle qui mène aux bergeries de la Tolla. En allant tout droit, on arrive au pied de la jolie cascade du Meli .

En suivant l'ancien chemin d'exploitation, on revient sur Canaglia par le bord du torrent, où il y a de nombreuses possibilités de baignade, dans les vasques naturelles avec de gros blocs de roches blanches et lissées par les eaux du Manganellu.
Haut de page
mardi le 16 août 2005
CARCHETO
itinéraire de Santa Lucia di Moriani à Carcheto
SITUATION :
Par Folleli en remontant la vallée jusqu'à Piedicroce

La Castagniccia, qui doit son nom à la forêt et des châtaigniers dont elle est recouverte, est une des contrées historiques de la plaine orientale. Elle était autrefois la région la plus peuplée de l'île et les nombreuses églises et campaniles, que nous pouvons admirer, datent de cet âge d'or, qui correspond plus ou moins au XVIIème siècle.

Mais en Castagniccia l'art baroque ne triomphe pas seulement dans la région de l'Ampugnani et du côté de la Porta. Dans le canton de l'Orezza, connu pour son eau minérale gazeuse, l'église baroque de Carcheto (campanile à cinq étages, façade à trois niveaux) avec ses colonnades torsadées et ses fresques colorées par des artistes, est classée monument historique, mérite d'être visitée.

En face de la belle église du hameau, suivre la piste qui conduit au cimetière, à une fontaine , puis à une belle cascade au pied de laquelle on peut se baigner.

On peut continuer et emprunter le sentier balisé et faire une boucle facile (3h) pour découvrir à Piedicroce une autre église avec sa façade, son autel ses splendides statues et le plus ancien orgue de Corse.

Haut de page
Mercredi le 17 août 2005
LA PLAGE DE SALECCIA
itinéraire de Santa Lucia di Moriani à St Florent
SITUATION :
Prendre le bateau à St Florent

Il y a plusieurs possibilités pour se rendre à la plage de Saleccia, à pied, en VTT ou en bateau. C'est cette dernière solution que nous avons choisie.

 

Une longue journée commence. C'est en effet tôt le matin qu'il faut se rendre à Saint Florent pour rejoindre en bateau la plage de Saleccia. Des navettes partent du port et nous débarquent à la plage du Lodo , dans le désert des Agriates. La traversée dure 20 minutes.
La plage du Lodo est superbe, mais nous avons décidé d'atteindre Saleccia et pour cela il faut marcher. Il faut compter une bonne heure par le sentier des Douaniers. Très belle balade entre mer et maquis, la vue, les senteurs, les paysages du désert des Agriates sont magnifiques.

Enfin la plage de Saleccia ! La contemplation du large et du maquis nous laisse sans voix. La plage s'étire sur plus d'un kilomètre de long : du sable blanc immaculé, de l'eau turquoise d'une transparence incroyable, sa limpidité nous émerveille. On peut laisser tomber une pièce de monnaie au fond et la voir distinctement.

Pour le retour à la plage du Lodo, on peut prendre le sentier par l'intérieur des Agriates pour découvrir les vastes étendues rocheuses du désert.
Il faut suivre une piste pastorale conduisant aux pagliaddiu (le pailler) avant d'arriver à la plage du Lodo

Le pagliaddiu est une construction en pierres sèches, qui a un toit arrondi. Elle était, jadis, utilisée, qu'elle que soit la saison, pour abriter les récoltes et les hommes. Ces abris, tous construits de la même manière, comportaient une seule pièce, d'une dimension généralement identique, avec une porte comme seule ouverture. Restaurés ou abandonnés, les paillers sont encore nombreux dans le désert des Agriates.

Haut de page
LEVER DE SOLEIL
sur le Domaine de l'Avidanella
Le lever de soleil , est un réel plaisir réservé aux privilégiés qui se lèvent tôt. Donc, je me suis levée très tôt pour ce soleil qui promettait d'être splendide.
Au loin une lueur rouge colora le ciel et un mince disque apparut au-dessus du ciel. La lumière pure d'une belle journée s'élève à l'horizon. Déjà la montagne éclairée annonce l'arrivée du soleil.
TEXTE DEDIE A LA CORSE

Demain le coeur serré
Je quitterai cette île
D'elle je retiendrai ses dignités
Qui m'ont émues et touchées
On comprend mieux ces silences blessés
Quand on est tout près

 

 

 

Demain je partirai
Pour ma région lointaine
Pendant un an sans fin
J'en aurai de la peine
Un an sans tes couleurs
Tes refrains, tes senteurs.

 

 

 

Dans ce port de Bastia
Le navire s'apprête à partir
Et déjà je rêve de revenir
Où que je sois demain
Je serai avec toi, mais
Jamais je ne t'oublierai

 

 

 

Je reviendrai CORSICA
Tu sais bien qu'à tout jamais
Pour toi je reviendrai

Haut de page
RETOUR
RETOUR
DIVERS
Je vous présente également quelques photos de notre villa , de divers endroits que nous avons visité lors de notre séjour.
Haut de page
Clic pour agrandir
SANTA REPARATA DI MORIANI
RETOUR
CLIC POUR VOIR LES PHOTOS
CLIC POUR VOIR LES PHOTOS
CLIC POUR VOIR LES PHOTOS
CLIC POUR VOIR LES PHOTOS
CLIC POUR VOIR LES PHOTOS
CLIC POUR VOIR LES PHOTOS
CLIC POUR VOIR LES PHOTOS
CLIC POUR VOIR LES PHOTOS
CLIC POUR VOIR LES PHOTOS
CLIC POUR VOIR LES PHOTOS
CLIC POUR VOIR LES PHOTOS
CLIC POUR VOIR LES PHOTOS
CLIC POUR VOIR LES PHOTOS
CLIC POUR VOIR LES PHOTOS
CLIC POUR VOIR LES PHOTOS
CLIC POUR VOIR LES PHOTOS
LA CHARTE DU PROMENEUR
EN FORET

Il sait que les jeunes pousses sont fragiles,
il se garde de troubler leur croissance.

 

 

Il modère ses cueillettes et sait que les fleurs
arrachées ne repoussent pas.

 

 

Il n'abandonne pas les détritus
en forêt.

 

 

 

Les animaux sont chez eux, le promeneur les
laisse en paix, il fait attention aux troupeaux qui pâturent.

 

 

Il demande une autorisation
pour le bois mort.

 

 

Il sait que le feu est l'ennemi
de la forêt.

 

 

Il sait que le VTT est le bienvenu en forêt s'il respecte
à la fois la nature et les autres promeneurs.

 

 

 

Il sait que les coupes d'arbres sont nécessaires à la bonne gestion de la forêt.

 

 

Il fait attention à son chien.

 

 

 

Il respecte les routes forestières fermées et les chemins balisés

 

 

Haut de page
RETOUR
RETOUR
RETOUR
RETOUR
RETOUR
RETOUR
RETOUR
RETOUR
RETOUR
RETOUR
RETOUR
RETOUR
RETOUR
RETOUR
RETOUR
RETOUR
RUINES DU COUVENT D'OREZZA

En descendant du Prato, on passe devant les ruines de l'ancien couvent d'Orezza, qui a été fondé en 1485 par les franciscains.

Il connut une brillante histoire et une rencontre en 1790 entre Pasquale Paoli et Napoléon.

Le couvent a été détruit en 1943 pendant la dernière guerre par les allemands

CLIC POUR VOIR LES PHOTOS
LE PARC DE SALECCIA
Agapanthe bleu
Ficoïde
Haut de page

C'est la quintessence d'une terre qui s'exprime ici. La Corse peut être explorée, humée et admirée à travers toutes les plantes de son maquis et les vestiges d'une ancienne activité agricole. On y chemine entre les oliviers, cyprès, lauriers roses et c'est toute la Méditerranée sublimée dans un cadre exeptionnel.

Sur le chemin du maquis vous découvrirez des savoirs traditionnels sur l'arbousier, le myrte, le ciste.

Les chemins de l'olivier nous emmènent autour de la Méditerranée à travers l'arbre emblématique de la balagne.

L'espace Méditerranée exalte les couleurs et les capiteux parfums du sud.

Dans la vallée des lauriers roses de nombreuses variétés s'entrelacent dans un véritable ballet végétal du blanc au rouge intense.

Le sentier sauvage, écrin du parc, offre des vues imprenables sur la mer et les anciennes terrasses de culture à l'ombre des chênes verts et des oliviers.

Basé sur le respect et la connaissance du passé, la renaissance patiente de ce site de bord de mer, heureusement préservé de toute urbanisation, est un hymne à la beauté farouche de cette île et constitue un acte de foi dans l'avenir de la Corse.

Haut de page
CLIC POUR VOIR LES PHOTOS
RETOUR
RETOUR
POUR EN SAVOIR PLUS
Veuillez me laisser vos impressions sur mon livre d'or
REPERTOIRE PHOTOS
REPERTOIRE PHOTOS
REPERTOIRE PHOTOS
REPERTOIRE PHOTOS
REPERTOIRE PHOTOS
REPERTOIRE PHOTOS
REPERTOIRE PHOTOS
REPERTOIRE PHOTOS
REPERTOIRE PHOTOS
REPERTOIRE PHOTOS
REPERTOIRE PHOTOS
REPERTOIRE PHOTOS
REPERTOIRE PHOTOS
REPERTOIRE PHOTOS
REPERTOIRE PHOTOS
REPERTOIRE PHOTOS
REPERTOIRE PHOTOS
REPERTOIRE PHOTOS
REPERTOIRE PHOTOS
REPERTOIRE PHOTOS
REPERTOIRE PHOTOS

CD ET VIDEO
MON COUP DE COEUR

La chanson ALMA DI STELLA est interpretée par le groupe TERRA C'est la musique originale du film LES SECRETS D'UNE TERRE d'Antoine Léonardi
Très belle vidéo qui raconte l'histoire d'Antoine Léonardi qui sillone depuis vingt ans la Corse avec sa caméra, à la rencontre des paysages, des villages, des gens..
Si vous désirez acheter, le cd ou le dvd cliquez sur les pochettes
...Bon je m'arrêterai là. Sur la Corse, je pourrais vous en écrire pendant des heures ! A la suite vous découvrirez toute la générosité et la quintessence de cette région dont je vais partager quelques souvenirs avec vous.
Haut de page
Mardi le 9 août 2005
OCCI
itinéraire de Santa Lucia di Moriani à Lumio
SITUATION :
A la sortie de Lumio sur la N197 au nord de Calvi se garer sur la place en face de l'hôtel " Chez Charles "
DENIVELEE :
175m un peu plus pour la boucle
DUREE :
5 heures pour la boucle, pas ombragé et une grande partie du sentier dans le maquis
Eglise de Lumio
Le dernier habitant est parti vers la fin du XIXème siècle, emportant l'histoire d'Occi dans sa tombe. Depuis hormis l'église restaurée , nul n' a réinvesti ni fait revivre le village.
Le village se situe au-dessus de Lumio. On
Lumio à Lavatoggio.
avec 150 habitants, mais le village a été fon-
L'entrée du chemin se
village de Lumio en ve-
trouve à droite du res-
et est indiqué par un
prolonge en piste puis
pant entre des murets
flèches bleues). Le sentier traverse ensui-
par l'eau), avant d'atteindre le petit plateau
ses telluriques qui, durant des siècles, pro-
voit certains murs de la route qui va de
La première mention d'Occi date de 1589
dé au XIVème siècle.
trouve à la sortie du
nant de Calvi. Il se
taurant "Chez Charles"
panneau. La route se
en chemin dallé grim-
(balisage orange, et
te une zone de Taffonis (roches sculptées
où se situent les ruines. Les micro-secous-
voquèrent écroulements de terrains et de
maisons eurent, sans doute raison des velléités de reconstruction.
Pour le retour, possibilité de prendre le sentier qui se trouve à droite de la chapelle et monter au Capu d'Occi, puis pour terminer la boucle, descendre par le sentier dans le maquis pour rejoindre Lumio.
Haut de page
Haut de page
Haut de page
Haut de page
Haut de page
Haut de page
Mercredi le 10 août 2005
SAN PETRUCULU D'ACCIA
itinéraire de Santa Lucia di Moriani au Col du Prato
SITUATION :
Au col de Prato ( altitude 985 m ), au-dessus de Morosaglia; Une piste démarre à droite entre les maisons ( panneau en bois SAN PEDRONE )
DENIVELEE :
Une centaine de mètres
DUREE :
1 heure aller-retour

Depuis le col de Prato, prendre la piste d'exploitation à 200 m, laisser à gauche la piste secondaire (ce sera le chemin du retour) pour s' engager sous la voûte du bois de hêtres. Au bout de quelques minutes, on quitte cette piste pour tourner à gauche et monter doucement vers la terrasse herbeuse de la chapelle de San Petruculu , qui est sans doute une des plus primitive de l'île, objet d'un pélérinage le 1er août. Le batiment est en partie en ruine. La vue y est belle sur le versant abrupt de San Pedrone .

En 596 le pape Grégoire le Grand, soucieux d'évangéliser l'île, avait ordonné la construction, au plus près des populations repliées dans l'intérieur, de cette église de montagne visible de toute la région.

Depuis l'abside, on peut grimper en quelques minutes sur une butte rocheuse, d'où le panorama est total sur la Castagniccia . Suivre pour cela les traces dans les fougères pour monter vers les pins par des terrasses herbeuses

Autre possibilité de balade : la piste qui arrive à la chapelle continue son parcours rocailleux sur 1 km, en courbe de niveaux, avant de se ramifier sous les raides parois du San Pedrone

Pour revenir au col de Prato par un parcours en boucle, revenir à la chapelle, la barrière une fois franchie, longer à droite le muret puis la clôture, un sentier devenant piste vers la fin mène tout droit à la piste

 

 

Haut de page
Jeudi le 11 août 2005
LES POZZINES
itinéraire de Santa Lucia di Moriani au Col de Verde
SITUATION :
Atteindre le col de Verde par la D69
DENIVELEE :
DUREE :
600 m
7 heures
Pour cette randonnée, nous sommes partis le matin de très bonne heure. Il faisait très beau. Du col de Verde, on emprunte (côté gîte - auberge) le GR 20 direction ouest d'abord par une piste forestière, puis le sentier s'élève vers le col de Flasca. Après 45 minutes, on atteint le plus grand sapin recensé de Corse. Avant son foudroiement, il faisait 53,20 de haut. Puis, on franchit le Fium'orbo par une passerelle métallique suspendue.
Le sentier s'élève en décrivant de larges lacets et on atteint la clairière de Gialgone . C'est à ce croisement que l'on quitte le GR 20 pour suivre sur la gauche une trace caïrnée menant sur le flanc sud de la Punta Capella aux bergeries des pozzi . Après une halte indispensable
vu le charme du site, au-dessus et non loin du groupe de bergeries ( 1746 m ) se dévoilent sur trois paliers différents et couvrant près de deux kilomètres : les pelouses marécageuses, clou de la randonnée, rendues moins humides en fonction de l'avancement de la saison. Il faut visiter le plus haut étage pour profiter de ces multiples miroirs et imaginer plus aisément le caractère lacustre du site, tel qu'il était initialement.
La montagne vieillit ! C'est ce que semble nous rappeler à demi-mots ces pozzi (puits, trous d'eau), pelouses vigoureuses constellées de cuvette. La liaison entre elles se fait soit en profondeur, soit en surface avec des chapelets formant ruisseaux. Témoins du processus inéluctable de comblement des lacs glaciaires, les pozzi sont constitués de tourbe riche et épaisse formant ce " gazon moquette ".

Pour le retour, il faut prendre le même chemin.
Orage, pluie, vent, baisse de température nous ont surpris, la preuve que les conditions météorologiques se détériorent très vite même en été. Précaution indispensable : avant de partir, consulter la météo car le temps change vite en montagne.

Haut de page

 

Vendredi le 29 juillet 2005
Nous avons quitté l'Alsace pour la beauté de la CORSE. La Corse toujours si belle!!!
Nous avons pris le Corsica Ferries à Livourne (en Italie) pour faire la traversée ( 4h ) jusqu'à Bastia.
C'est finalement au domaine de l'Avidanella à Santa Lucia di Moriani en Costa Verde que nous avons posé nos bagages pour une durée de 3 semaines. Notre passion la randonnée nous a permis de trouver de quoi combler nos désirs et remplir ainsi nos coeurs de souvenirs merveilleux. Notre villa se trouve à 50 mètres de la plage et à une quinzaine de kilomètres des montagnes qui nous offrent des sentiers de randonnées variés et enrichissant et qui nous font cheminer au coeur d'une Corse authentique et généreuse. Le sentier le plus connu est le GR 20 : de Calenzana à Conca, il n'est pas facile mais un des plus beaux du monde. Plus faciles, sont le " Mare et Monti Nord "de Cargèse à Calenzana, et le" Mare et Monti Sud " de Porticcio à Propriano. Trois grands itinéraires relient les deux côtes, l'un d'eux le " Mare et Mare Sud " de Porto Vecchio à Propriano (7 jours) étant le plus facile et praticable toute l'année
Allez, on y va ! ! ! Suivez-moi . . .
la météo en Corse
Lundi le 1er août 2005
CAP CORSE